Quand un champion du monde nous livre ses clefs de la réussite!

On ne rencontre pas un champion du monde tous les jours et encore moins un champion du monde français de ski de bosses! L'Atelier des Energies a rencontré Edgar Grospiron et quelle rencontre!

 

Edgar Grospiron, né le 17 mars 1969 dans l'Ain, est champion de ski acrobatique français spécialisé dans l'épreuve des bosses. Il a été également le premier champion olympique de la discipline en 1992 à Albertville et champion du monde à trois reprises: 1989, 1991 et 1995! Il poursuit aujourd'hui sa carrière en tant que conférencier en entreprise sur la motivation des ressources humaines.

 

Nous avons eu le plaisir de le rencontrer lors d'une réunion régionale Synerciel, dont nous sommes adhérant. Voici un résumé de ce que nous avons avons envie de partager avec vous, de phrases qui nous ont interpellés, qui nous mettent en perspective!

 

Un des premiers conseils d'Edgar Grospiron est de construire notre état d'esprit! "Je ne suis pas né champion!". Il explique comme il l'est devenu. Il faut penser comme un champion, car être champion n'est pas un statut, mais un état d'esprit. Pour Edgar Grospiron, l'adversaire n'était pas l'autre, mais la piste. Et là où au début il voyait 1000 bosses, et selon lui à l'époque, 1000 problèmes, il fallait qu'il y trouve 1000 opportunités pour devenir le meilleur. A nous de faire le parallèle avec notre situation professionnelle ou personnelle. 

 

Cultiver cet état d'esprit de winner et le développer nécessite un haut niveau d'énergie tout en continuant de stimuler l'envie et le plaisir au travail. Et oui! Car vouloir performer, c'est être exigent. Mais il faut veiller à ne pas communiquer de pression sous peine de diminuer le plaisir à travailler. L'exigence doit être placée au bon endroit. Une clef est d'optimiser les forces avant de corriger les faiblesses. Qu'est ce que je suis d'accord avec ce principe! Appliquons le au quotidien dans notre vie! Edgar Grospiron s'est alors demandé ce qu'il faisait de bien et a réfléchi à comment il pouvait l'améliorer. Sa force était la rapidité. Il s'est fixé un objectif de temps: descendre la piste en moins de 30 secondes.

 

Une autre clef pour performer, selon Edgar Grospiron, est de se remettre en question régulièrement. Une remise en question entraine un progrès et donc la possibilité d'atteindre des standards plus élevés. 

 

Il explique aussi comment la pression de l'enjeu peut créer la peur de l'échec. Il conseille alors de fixer l'objectif, le résultat souhaité, une fois. Après, il faut accompagner sur le chemin pour y arriver, développer le potentiel des collaborateurs. En clair, Edgar Grospiron nous fait comprendre qu'il faut motiver nos troupes toute en sérénité. Cultivons là, développons là, transmettons là.

 

Nous retiendrons de cette rencontre  trois mots clef: ENERGIE - PLAISIR - CONFIANCE. Bien sûr il arrive que le quotidien, le rythme, le stress prennent parfois le dessus sur ces fondamentaux. Essayons alors, dans ces moments, de prendre un instant de recul pour se les remémorer. L'état d'esprit et la motivation fluctuent forcément au cours de la vie. La force c'est d'être capable de les re-cultiver.

 

L'Atelier des Energies

 

#EdgarGrospiron #RelationsHumaines #Management #Winner

 

Please reload

Posts récents

Quand un champion du monde nous livre ses clefs de la réussite!

28.06.2019

1/6
Please reload

Vos favoris
Please reload

Recherche par tags
Please reload

Suivez-nous

L'ATELIER DES ENERGIES

Siège social

10 allée des Rochers

49240 Avrillé

Maine et Loire

02 44 84 40 11 

Suivez-nous!